13/07/2007

Ecoles:faits graves définis!

Extrait de la DH du 6 juillet 2007.

Un projet d'arrêté du gouvernement de la Communauté Française les intègre dans le règlement d'ordre intérieur.

... Aujourd'hui, au gouvernement de la Communauté, c'est un nouveau moyen d'action,qui va être discuté. Un projet d'arrêté visant à intégrer dans les règlements d'ordre intérieur de toutes les écoles de la Communauté, tous réseaux confondus la notion de faits graves.

Par faits graves, on entend:

-Les coups et blessures à un élève ou membre du personnel.

-Le fait d'exercer une pression psychologique insupportable sur autrui, par des menaces, insultes, injures, calomnie ou diffamation.

-Le racket à l'encontre d'un autre élève.

-Tout acte de violence sexuelle à l'encontre d'un élève ou d'un membre du personnel.

-Détenir ou utiliser une arme sur le chemin ou l'enceinte de l'école.

"Au moment où tout le monde parle d'estompement de la norme, le règlement d'ordre intérieur, c'est la norme au sein de l'établissement et cette norme doit être le même pour tout le monde. Il ne peut pas y avoir d'interprétation pour ces faits graves",explique Marie Arena. "Le règlement d'ordre intérieur est connu de tous. Des élèves, des parents et du personnel de l'établissement".

Cette définition claire et précise permet également de définir des sanctions qui le sont tout autant. "Si les faits relèvent de la justice ou de l'aide à la jeunesse, on incite les parents des victimes ou les victimes elles-mêmes à déposer plainte. Souvent elles ne le font pas par peur des représailles, mais ces faits doivent être signalés pour être sanctionnés....

Commentaire de Anne: Pourvu que même signalé, la police interroge les témoins afin que cela ne soit pas "classé sans suite."

Conseil:Faire venir la police sur place en cas de fait grave pour que les constatations puissent être faites immédiatement. Ne jamais reporter!.

Ni se laisser influencer par la direction qui prône la réputation de son établissement!.

 

17:35 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.