25/07/2007

Responsabilité, c'est pas le pied!

Numériser0005

 

Encore un paradoxe, mais qui cette fois ne me concerne pas.

Enfant surprotégé- enfant adulte.

Ce 21 juillet, fête nationale (dont beaucoup ignorent l'origine malgré que, quoi qu'on en dise, certains l'enseignent encore à l'école primaire!).

Exceptionnellement pas de "drache nationale" et donc beaucoup de monde aux différentes festivités organisées en plein air, des terrasses pleines....

Des adultes discutant en prenant un verre (peut-être de la bévue de Mr Leterme, de la pluie ou du beau temps...), bref si absorbés par leurs palabres que leurs jeunes enfants s'ennuient et font la navette entre les restos, bistrots...et le parc distant de 200 m où s'accumule la foule attendant le feu d'artifice en écoutant un concert. Je commence à stresser car je ne peux m'empêcher de penser à Stacy et Nathalie ou à tous ces autres enfants victimes de disparitions, d'accidents, victimes de l'inattention ( et j'ose le dire de l'irresponsabilité) des adultes qui en ont la charge! Je préfère rentrer chez moi. Pour moi , la fête dans ce petit jardin du resto sympa avec ambiance guingette est terminée!

Non, cela n'arrive pas toujours et heureusement ! Non il ne faut pas toujours penser au mal !....Mais..... non, cela n'arrive pas qu'aux autres.

A ces parents qui surprotègent leurs enfants dans bien des cas, à ceux qui viennent se plaindre sans cesse à l'école pour des queues de cerises (tartine non mangée, égratignure poutant soignée, cheveux mouillés par une pluie soudaine....) mais qui en même temps les considèrent comme des adultes, je dis: "ouvrez les yeux, choisissez les priorités, et soyez RESPONSABLES" avant que vos enfants deviennent victimes et qu'il faille trouver un coupable à votre irresponsabilité.

Je me pose la question: Qu'est-ce qui différencie le mot "reponsabilité" du mot "culpabilité" ? Peut-être insouciance, incompétence, laxisme....

Je dois ajouter que j'ai déjà vu des enseignants discuter en prenant un verre ou un bon repas et qui oubliaient clairement de surveiller leurs élèves ( bien sauvages en groupe dans les plaines de jeux), comptant sur d'autres adultes n'ayant rien à voir avec ces enfants pour endosser leur responsabilité! Vivent les voyages scolaires qui pour certains riment avec guindaille en plein air!

Pourtant, contrairement aux parents, ils ont le diplôme requis. Heureusement ceci n'est pas la majorité. Parents, rassurez-vous, il y a encore beaucoup d'enseignants compétents ( quoique au bout d'un certain nombre d'années, soumis à un régime soutenu, diverses pressions, confrontés aux problèmes des enfants, parfois des parents, à l'organisation de fêtes, à la confection des costumes et des décors ..... je vous laisse deviner leur sort.....), prenez-en soin, c'est une espèce en voie de disparition!

Anne

13:15 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.