02/09/2007

Une lueur dans les mésaventures de Anne

Numériser5004

 

C'est la rentrée et depuis 27 ans, ce sera la première fois que je n'y serai pas! Mélange de blues, de culpabilité et sentiment d'incapacité...

 

Suite à une agression par une mère d'élève(style catcheuse poids lourd) et le parcours du combattant pour essayer de récupérer un peu de santé (voir les différents chapitres des mésaventures de Anne), j'ai créé ce blog.

Ayant envoyé l'adresse du blog à Mme Arena, je n'attendais rien en retour, mais je voulais l'informer de ce qui se passe pour certains d'entre nous.

Elle m'a mise en contact avec un collaborateur qui a estimé que mon dossier avait été mal géré et m'a invitée à la Communauté Française avec une juriste.

Pour la première fois depuis deux ans, j'ai été traitée humainement et non comme un numéro de dossier à étouffer ou à classer sans suite! Je n'avais pas l'impression d'être comme un résistant face à la gestapo... ou une victime qui se sent coupable d'être mal et qui doit se justifier encore et toujours!

J'ai été accueillie et écoutée par des personnes sympathiques et qui ont pris mon cas au sérieux. Je les en remercie!

Voici un extrait d'un mail qui m'a été envoyé par des amis qui connaissent l'investissement dont j'ai fait preuve à l'école:

" Restons dans les proverbes, adages et autres dictons (je crois savoir que tu les apprécies).Mieux vaut se fier au bon dieu qu'à ses saints", dit-on. L'expérience nous a en effet appris que le plupart du temps il valait mieux s'adresser aux responsables en charge d'un service plutôt qu'à d'obscurs sous-fifres, lesquels -précisément parce qu'ils sont d'insignifiants tâcherons de seconde zone- ont souvent tendance à user et à abuser de la plus infime petite partie de pouvoir que leur concède l'institution. La nature humaine est hélàs ainsi faite...   ...Tu n'as pas encore gagné la guerre, mais au moins disposes-tu maintenant d'interlocuteurs valables, tout à la fois compétents et bienveillants, pour le même prix, tu aurais aussi bien pu tomber sur des crabes bureaucratiques. De toute évidence cette entrevue au cabinet de Mme Arena n'a pas été vaine, elle devrait au contraire contribuer à remette enfin les pendules à l'heure."

Il est à noter que je n'ai toujours pas de nouvelles, ni accusé de réception du rapport envoyé par le médecin expert au WTC  pour recours voici plus d'un mois.

Quoiqu'il en soit, je souhaite à tous ceux qui recommencent que cette année scolaire soit sereine et enrichissante.

Anne

16:33 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Rien n'a changé au WTC Rien n’a changé à l’inspection médicale

Je confirme les propos de cet article concernant l’inspection médicale.
Après avoir exercé le métier d’enseignant durant 22 années, les conditions de travail n’ayant cessé de se détériorer, mon état de santé s’est dégradé. Mon psychiatre m’a imposé un congé de repos forcé de plusieurs semaines. Convoqué en avril 2000, le médecin du travail, après avoir lu mon dossier accompagné du rapport du psychiatre, m’a directement exprimé sa conclusion : « Donc, vous êtes dépressif ; si dans 5 mois, vous n’êtes pas apte à la reprise du travail, on vous met à la pension. Au revoir ».
Et je ne vous parle pas du « local d’accueil ». Entre la Gestapo et cette institution, il y a des analogies. On en ressort toujours avec une impression de culpabilité et de révolte.
Il est particulièrement douloureux d’entendre de tels propos après avoir exercé une profession qui requiert avant tout une approche humaniste des personnes dont on a la charge.
Il est de la responsabilité des instances dirigeantes de la Communauté Française de prendre des décisions par rapport à cette institution, restée depuis des années, dégradante pour des personnes qui ont pour seul but d’exercer leur fonction avec toute la conscience professionnelle qui naturellement s’impose.
Mais voilà, nous sommes en 2007 et je vous jure que, nuits et jours, j’en souffre encore même si, après avoir démissionné de la fonction, j’ai pu retrouver un travail dans un autre secteur.

Écrit par : Claude Leroy | 15/09/2007

Les commentaires sont fermés.