05/08/2008

BIENVENUE AU CLUB!

Les mails reçus et cet article, extrait du courrier des lecteurs (Télémoustique du 30-07-08), me confortent dans mon combat. Marc Moulin a vu juste à propos des incompétents (Un peu d'humour dans un monde de brutes: en ch'ti ça donne: "hein, cons pétant!"). Mais peut-être est-ce volontaire cette "incompétence". Elle sert à nous décourager, nous culpabiliser encore un peu plus d'être victimes...

Accusé d'avoir été insulté!

Fonctionnaire au SPF justice, je suis en arrêt maladie de longue durée pour dépression liée au lieu de travail. J'ai été contrôlé à plusieurs reprises par un médecin du Medex qui m'a tenu des propos déplacés et humiliants ("vous coûtez cher à l'Etat", "Vous profitez du système", "J'espère que vous ne travaillez pas au noir", et j'en passe).Des questions "justifiées", selon le Medex. J'ai demandé à plusieurs reprises d'être contrôlé par un médecin moins grossier. Réponse: l'attribution du médecin se fait de manière informatisée et est donc alléatoire. Alors que j'ai toujours affaire au même médecin! Plainte à l'Ordre des médecins, plainte au directeur du Medex et plusieurs courriers déplaisants reçus de ma hierarchie. Résultats: je suis en infraction avec la loi sur le contrôle médical des fonctionnaires car le fonctionnaire ne peut refuser le contrôle, et sanction prise par l'administration: suspension du salaire. Moralité: on vit en démocratie et je suis condamné car j'ai refusé d'être insulté par un médecin trop zélé!  G.D.,@

Je confirme que lors de ces contrôles, on se sent "coupable" d'être victime! Une seule fois j'ai été reçue "correctement"... c'est lorsqu'un expert médical m'a accompagnée!!!  Même mon mari a été témoin de propos choquants. Plus de détails lors des prochains épisodes des "Mésaventures de Anne"... Je pense que je vais me procurer un dictaphone pour les prochaines visites. Quant à certains membres du "secrétariat", qui vous tiennent des propos insultants (voir les mésaventures de Anne), mais qui eux se promènent dans les couloirs à longueur de jour, on se demande, s'ils ne sont pas payés pour insulter les patients afin de les enfoncer encore un peu plus et ainsi les "abrutir" tout à fait, afin qu'ils ne sachent plus réagir! Ben oui, eux sont payés à bon escient!!!

"Prenez un p'tit anti-dépresseur... ça va passer!"... et pourquoi pas un p'tit joint? Ou une corde? A propos, Messieurs, y a-t-il une grue devant le WTC?...

 

Ma bulle 2

 

Un autre article extrait du courrier des lecteurs (Télémoustique du 26-12-07)

Une justice méprisante

En quelques temps, deux femmes ont été tuées par leur ancien conjoint. Plusieurs vies brisées. Ce ne sont pas des faits divers, ce sont des faits politiques. En effet, dans les deux cas, plusieurs plaintes avaient été déposées sans résultat. En ce qui concerne la dernière affaire en date (17/12), une dizaine de plaintes avaient été déposées pour menace ou agression, avec pour seule conséquence que le Parquet a "admonesté" le futur meutrier! Monsieur DV, au nom du Parquet affirme que tout a été fait correctement. Après l'assassinat de la femme, après le suicide de son meutrier -le tout devant les enfants-, le Parquet a estimé avoir fait son travail! Deux morts et trois orphelins malgré les nombreux appels à l'aide!... Monsieur DV ainsi que son ministre de tutelle devraient être honteux et présenter des excuses au peuple qu'ils prétendent représenter par leurs fonctions. Et s'ils estiment ne pas avoir les moyens d'agir, qu'ils démissionnent, s'ils ont un peu d'honneur. La justice de notre pays et ses dirigeants sont totalement dépassés, et ils ne méritent que le mépris. F.M.,@

Et voilà... ceci ne sont que des cas connus. Il y en a d'autres!  Laxisme, INCOMPÉTENCE....On s'étonne que certaines victimes n'osent plus sortir et s'enferment dans "une bulle" non seulement par peur, mais aussi par humiliation (à force, on perd l'estime de soi)!!!

09:18 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.