09/02/2009

Suite:"DU CLIENTÉLISME...À L'ANARCHIE.

Définitions:

Clientélisme: Le terme clientélisme est utilisé de manière péjorative par ceux qui veulent le dénoncer. Il s'apparente à la démagogie, lorsqu'il s'agit, par exemple, de favoriser une partie de la population dans le but d'obtenir des suffrages.

Anarchie: Etat de trouble, de désordre dû à l'absence d'autorité politique, à la carence des lois.

Laxisme: Indulgence, tolérance excessives.

inextricable

 

Quand CLIENTÉLISME va de pair avec LAXISME, cela mène à L'ANARCHIE... et cela commence par des petits faits que l'on banalise!

Le nombre de profs agressés est en augmentation

BELGA

Mis en ligne le 03/02/2009

Parmi les 239 agressions, on dénombre trois menaces avec arme, un coup avec arme, deux actes à caractère sexuel, deux tentatives d'étranglement et une tentative d'empoisonnement.

En 2007, la Cellule des accidents du travail de la Communauté française a répertorié 239 agressions, tant verbales que physiques, à l'égard des enseignants. En 2005, la Cellule avait enregistré 176 agressions, soit une hausse de 36 pc, peut-on lire mardi dans les quotidiens du groupe Sud Presse.

Parmi les 239 agressions, on dénombre trois menaces avec arme, un coup avec arme, deux actes à caractère sexuel, deux tentatives d'étranglement et une tentative d'empoisonnement.

S'ajoutent 100 faits de coups, 28 menaces, 81 bousculades et 33 lancements de projectiles. Ces actes de violences sont plus fréquents dans le Hainaut avec 90 faits recensés, contre 66 à Bruxelles, 43 à Liège, 19 à Namur, 11 au Luxembourg et 10 dans le Brabant wallon.

Dans 70 pc des cas, les auteurs des agressions sont des élèves. Dans 11 pc des cas, ce sont les parents et 19 pc des cas, "cela émane d'une autre personne", selon le ministre de l'Enseignement en Communauté française, Christian Dupont

Et que fait-on pour y remédier??? "Paroles, paroles, paroles..."

J'ajoute qu'on ne parle pas de tous ceux dont la plainte est classée à la verticale, ou de ceux qui n'osent pas porter plainte...de peur de représailles. Et cela ne se limite pas à l'enseignement.

(article en cours)Désolée pour les délais, mais beaucoup d'idées et pas les idées suffisamment claires pour écrire un article structuré... trop d'évènements survenus ces derniers temps... A bientôt.

08:56 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Communauté française et anarchie A propos des agressions dans le secteur enseignement, Le Vif L’Express dans son édition de ce vendredi 6 février 2009 informe ses lecteurs.

"Agressif
Chaque jour, plus d’un prof est agressé, le plus souvent par un élève (dans 70% des cas). Soit pour 2007, 239 agressions physiques ou verbales. Soit aussi une augmentation de 36% par rapport à 2005. C’est ce que révèlent les statistiques de la Communauté française. Celle-ci compte 800000 élèves : un chiffre à relativiser selon Christian Dupont, ministre PS de l’Enseignement."

Mon avis :
- Il faut attendre 13 mois pour obtenir les statistiques de l’année 2007 et les comparer à 2005. Faut qu’on m’explique ce décalage dans le temps.
- « Il faut relativiser »
Allez-y les gars, 1 enseignant agressé par jour pour 800000 élèves, c’est relatif, insignifiant, faut pas s’énerver, c’est normal. Même 2 par jour, faut pas s’inquiéter. Waah ! Ils se plaignent de quoi ces profs ! Courage.

Monsieur Dupont, en faisant pareille déclaration, vous n’honorez pas celles et ceux qui servent votre Communauté.
Claude Leroy

Écrit par : ClaudeLeroy | 10/02/2009

Liberté... pourrait être la définition associée à la photo...très jolie, par ailleurs...Bonne journée à toi, Anne

Écrit par : Marie-Noëlle | 10/02/2009

La racine de la chamaillerie Il n'y avait pas de favoritisme au Sri Lanka. Puis des législateurs illuminés ont décidé de favoriser une ethnie au dépens de l'autre. Résultat: jalousie, colère, puis guerre civile.

Écrit par : Ben | 10/02/2009

Savoir à qui demander Si on se plaint des routes, il faut s'adresser au ministère des routes. Quand on n'est pas content des impôts, on en parle au ministère des impôts.Si on est mécontent du crime, il faut demander des comptes au ministère du crime.

Écrit par : Ben | 12/02/2009

Bonjour Certes avec retard,mais je tenais à te féliciter.
Duke

Écrit par : DUKE | 12/02/2009

Les commentaires sont fermés.