09/03/2009

RETOUR À:"DU CLIENTÉLISME... À L'ANARCHIE"

Les agressions dans les écoles se suivent à vive allure ! Et du clientélisme, on en arrive à... l'anarchie!

Enfin... commencerait-on à ne plus les passer au bleu, ou... le phénomène est -il en progression?

Je vous livre ici un extrait du JT du 25 janvier, par rapport au DRAME survenu à la crèche de Termonde. Reportage d'Alexandre Mitea.

"Comment un individu a pu en arriver là? Lors de l'émission "mise au point", les invités ont d'ailleurs tenté d'analyser le cheminement psychologique du meurtrier.    - On se croirait dans un film ou un jeu vidéo et ce serait là qu'il faudrait chercher les racines de cette violence.

Maryse Tonen: responsable de crèche: "On se rend compte que les enfants jouent sur des consoles où ils ont accès à la mort virtuelle continuellement. Je me demande si à un moment donné, ils ne finissent pas par confondre le virtuel et le réel, et si la vie a encore une importance.

-Alexandre Mitea: Pour ce psychiatre, les comportements toxiques se multiplient. La société devient de plus en plus violente et individualiste. Il appelle les politiques à soigner ces nouveaux maux.

Sur le plateau, des politiques qui sont aussi des parents... pour eux, la clé c'est l'ÉDUCATION.

-Florence Reuter, députée fédérale: Est-ce que au niveau de l'école, au niveau de l'éducation, est-ce qu'on ne doit pas revenir vers un schéma plus traditionnel, peut-être plus strict. Avec des enfants qui soient plus structurés, à qui on ne laisse pas tout faire. Je pense que c'est ce débat là qu'il faut avoir.

-Anne Delvaux, sénatrice: Ils se trouvent confrontés à des contenus tout à fait inappropriés à leur jeune âge. Je peux vous dire que ça fait des ravages chez ces enfants-là. Et bien, la conscientisation doit se faire d'abord auprès des parents, leur dire... et bien écoutez, il faudrait quand même un tout petit peu vous intéresser à ce que font vos enfants sur internet...

-Stefan De Clerck, ministre de la justice: Il faut essayer d'influencer dans un sens positif les jeunes, c'est clair. L'essentiel d'une éducation, c'est d'arriver à influencer les jeunes pour qu'ils aient des VALEURS.

-Alexandre Mitea: Ces dernières années, de plus en plus de jeunes commettent des actes de barbarie, mais ce massacre-ci a PEUT-ÊTRE déclanché une nouvelle conscientisation..."

Quelle arme me sied le mieux aujourd'hui R001

C'était il y a plus d'un mois et cependant, d'autres agressions ont eu lieu depuis... médiatisées. Ces belles paroles n'ont rien empêché! Que de fois ne les avons- nous pas entendues? Pauvre Jo (et autres)... déjà oublié par la majorité et mort une deuxième fois pour ses proches car ON a trouvé des circonstances atténuantes à ses agresseurs!!! Mais où vont-ils donc trouver les moyens de régler les honoraires de leurs avocats??? La masse réagit à l'émotion du moment...

Mesdames et Messieurs les politiques, ce qui arrive était prévisible, mais tous ceux qui ont tiré la sonnette d'alarme dérangent, sont des "ringards"... Vous parlez, mais pour agir, actuellement, il faudrait un phénomène comparable aux "Écuries D'Augia", et ce à plusieurs niveaux de RESPONSABILITÉS: parents, enseignants politiques, justice... Mais je désespère de revoir revenir chaque chose à sa place. Cependant, je continue à hurler et à me battre, à frapper à toutes les portes... forcément, nous dérangeons, y laissons santé et énergie, mais tant pis. Je ressens quand même une SOLIDARITÉ qui se construit et c'est ce qui est important pour faire bouger ces baudruches gonflées d'importance (?).

Extrait d'un mail envoyé à un politique:"J'ai assisté à votre discours dernièrement avec grande attention, et   je crois qu'avant d'arriver à convaincre des citoyens, il faudrait un nettoyage identique aux " Ecuries d'Augia". J'ai été confrontée à une direction qui se disait "intouchable" parce qu'ayant des appuis. J'ai été comprise et reçue par une juriste du cabinet de Mme Arena (que je remercie)... puis, changement de ministre, de juriste et dossier aux oubliettes. Même constatation par rapport au syndicat...  Alors quand tolérance rime avec laxisme, injustice avec banalité... on se pose des questions. Je ne suis pas la seule (je reçois beaucoup de mails de personnes racontant leurs parcours, parfois pire que le mien), et je me bats (à mes frais) depuis 4 ans, pour devoir prouver que nous sommes victimes, pour prouver que c'est à la base qu'il faut changer les choses, pour que l'on retrouve le sens des valeurs et que faire de la politique n'est pas se faire une place au soleil au détriment des citoyens, que l'on nous parle de "droits" et qu"on oublie qu'à chaque droit correspond un DEVOIR. Je puise le peu de force qui me reste dans tous ces témoignages et confiance de ces personnes. J'espère arriver à faire comprendre qu'un poste quel qu'il soit doit se mériter par des compétences, le sens des responsabilités et non pour la gloire, le titre ou autre. Je m'arrête ici pour l'instant...
Vous avez dit dans votre discours qu'on vous traitait de "ringard". Mais, si ringard est associé à "sens des valeurs", "respect", "justice", "bon sens"... alors c'est un compliment et regrette que nous ne soyons pas plus nombreux dans le rang des "ringards". 

Peut-être encore un coup d'épée dans l'eau... mais parfois, on aurait envie de s'appeler "Pit' Bull".

09:38 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Le psychiâtre qui appelle les politiques à soigner ces maux est un collabo qui sait que ces politiques aggraveront le cas.

La sénatrice qui blâme Internet s'apprête à censurer Internet de ce qui la critique, elle personnellement et ses complices corrompus. Elle encouragera les agressions car chacune est un prétexte pour accroître les pouvoirs déjà abusifs de l'état.

Le ministre de la justice est un pantin d'un jeu de guignols sinistres; il ne connaît rien aux valeurs, il sait seulement qu'il doit mentionner ce mot pour paraître humain.

Voilà la traduction de ces mensonges en vérité.

Écrit par : Ben | 14/03/2009

Les commentaires sont fermés.