13/08/2009

NUL N'EST PARFAIT.

Eh bien oui, j'avoue... il m'arrive de regarder des séries policières (jamais de télé réalité, je vous rassure), celles où la victime est victime, où les policiers mettent tout en oeuvre pour découvrir et pénaliser le coupable, celles où, j'en suis bien consciente, on est très loin de la réalité... mais on peut rêver... nul n'est parfait!

Parfois, on en retire une citation. Celle d'hier est à méditer:"Dans ce monde de tromperie universelle, dire la vérité devient révolutionnaire". Ma mémoire étant parfois défaillante, je n'ai pas retenu le nom de l'auteur.

Et en parlant de tromperie, on nous endort avec des jeux! Le FOREM va même former des croupiers... du pain (quoique vu son prix...) et des jeux. Le concept n'est pas neuf! Plus ça change et plus c'est pareil. 

09:09 Écrit par anne dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bizarrement... après avoir écrit cet article, j'ai fait un petit tour sur le blog de BEN "A BAS LES TAXES"(voir le lien sur ce blog)... mêmes propos sur les jeux, mieux rédigé, mieux développé.

Écrit par : Anne | 13/08/2009

"Dans ce monde de tromperie universelle, dire la vérité devient révolutionnaire". Je crois que cette phrase est extraite du roman "1984" de George Orwell. Demande à quelqu'un qui l'a lu.

Écrit par : Ben | 13/08/2009

Je crois que c'est ça!!! Merci! et bonne journée malgré le temps maussade!!!

Écrit par : Anne | 13/08/2009

eh oui! Merci pour ta visite sur mon blog...J'ai , moi aussi délaissé un peu mon blog ces derniers temps pour mettre un grand coup dans ma maison...Et cela m'a apporté une grande satisfaction! Tu sais, je n'ai aucune honte à dire que je regarde ces séries...elles me plaisent, j'aime le fait que ce soient de "petites histoires" qui ne demandent pas une attention soutenue!!!;o)
J'espère que tu auras des nouvelles pour la rentrée.
Amicalement

Écrit par : Marie-Noëlle | 19/08/2009

Bonjour, Je viens faire un coucou sur ton blog,lequel a attiré mon attention sur nul n'est parfait,aussi j'ai cherché et trouvé un petit texte que je mets ci-dessous:
1984 de George Orwell
George Orwell écrit 1984 en 1948 ( l’inversion des 2 derniers chiffres serait une des explications du titre) et le publie l’année suivante.

Ce roman d'anticipation se déroule, à Londres, capitale de la première région aérienne de l’Océania, puissance mondiale avec Eurasia et Estasia. Ces trois empires sont constamment en guerre. Oceania a connu plusieurs révolutions depuis 30 ans et également un conflit atomique.

Océania vit sous une dictature. Le Parti unique est commandé par un chef invisible dont les portraits sont partout : Big Brother. Ce dernier surveille cependant les moindres faits et gestes de chacun, d'où le slogan « Big Brother is watching you !» (Big Brother vous regarde), qui symbolise le régime.

Trois slogans régissent cet univers : " La guerre c’est la paix ", " La liberté c’est l’esclavage ", " L’ignorance c’est la force " ; quatre ministères l’organisent – Vérité, Paix, Amour, Abondance -, et la population est répartie en trois classes – le Parti intérieur (les dirigeants), le Parti extérieur (les subalternes), les prolétaires (les ouvriers et les travailleurs vivant dans les taudis).

Winston Smith, le personnage principal du roman , travaille au ministère de la Vérité. Il a pour tâche de retoucher les journaux déjà parus pour corriger les erreurs du Parti ou de son leader, Big Brother. Car le Parti ne se trompe jamais. Une fois l'Histoire réécrite, les erreurs ayant été gommées, on a donc la certitude qu’elles n’ont jamais existé

Le roman se déroule en trois temps: la lente marginalisation de Winston, qui devient progressivement "criminel par la pensée", "rebelle aux politiques du Parti", son aventure amoureuse avec une jeune femme, Julia. Winston Smith et Julia tentent de s'aimer, mais cette forme de résistance se heurte à l'énigmatique O'Brien, l’un des espions du régime.

Finalement Winston est arrêté et torturé avant d’être remis en liberté, totalement brisé. « Dans cette contre-utopie cinglante, Orwell propose une réflexion sur la ruine de l’homme par la confiscation de la pensée et la prolifération de la technocratie ».
Je le trouve très bien fait,si cela peut répondre à ce que tu cherches....Bon week-end NEMESIS.

Écrit par : astakoff marie-rose | 21/08/2009

Les commentaires sont fermés.