18/10/2010

J'accuse le coup!

Juste pour partager un moment de ma journée: Cet après-midi, je suis allée chez mon médecin...2h1/2 d'attente, le temps de crocheter (presque) un bérêt, mais là n'est pas la question! Il s'en passe des choses... incivisme, GSM et conversations futiles, étalage de la vie privée, gémissements pour petits bobos, compte rendu des différentes interventions médicales ressassées pour être certain que tous les patients aient bien entendu, et... grève des trains oblige...attente pour certificats, MP3 à fond la caisse, lamentations pour que d'autres aient pitié et passent leur tour...etc. Et moi: à court de laine pour continuer, obligée d'écouter. J'en suis venue à penser qu'"il me sera moins difficile de combattre mon cancer que la connerie humaine, car ça... c'est un combat perdu d'avance". Je vous envoie aussi un moment de bonheur: un don de mon jardin!

DSC01209.JPG

Bonne semaine à tous!

21:11 Écrit par anne | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Deux combats en même temps, c'est beaucoup. J'ai remarqué que face aux gens mal disposés, il suffit quasiment toujours d'exprimer fermement son refus et les mots parviennent à les repousser. Pour la maladie, il y a les médicaments, mais lui exprimer son refus marche aussi, en complément.

Écrit par : Ben | 18/10/2010

Tous mes voeux pour que l'autre combat, le plus important, se voit couronné par votre victoire.

Courage.

Écrit par : Oli | 18/10/2010

Les commentaires sont fermés.