11/01/2011

FAIT DE SOCIETE...

Nous vivons une crise politique grave. Vous qui surveillez régulièrement les récrés, n'avez-vous pas l'impression de déjà vécu?

Cependant, sortant de chez moi par "obligation", fréquentant quotidiennement les hôpitaux, je peux vous dire que la crise n'est pas seulement "politique". Etant une adepte de la ponctualité, j'arrive pour mes soins ou examens médicaux avec toujours une longueur d'avance (je prends un train trop tôt...organisation de la SNCB oblige et suis donc absente entre 4 et 6 h par jour pour un traitement qui dure 10 minutes... mais faut s' qu'y faut!). Je constate que les médecins doivent régulièrement modifier leur planning à cause du manque de respect des patients... retards, absences non signalées... Il faut dire que j'en profite, car bien souvent, je peux profiter de l'absence ou du retard d'un patient. Cette situation n'est pas exceptionnelle. Il m'arrive aussi d'assister à des "crêpages de chignons" entre patients, je suis arrivé avant... plainte chez la secrétaire qui doit encaisser avec le sourire... oui mais vous aviez 45 minutes de retard et on ne peut mobiliser un bloc opératoire, une machine médicale et une équipe! Les médecins, tant respectés autrefois sont eux aussi logés à l'enseigne "va t' faire foutre"!

Si je "délaisse" le blog pour l'instant, ne m'en veuillez pas, j'écris mes pensées sur "qui sont les cons?".

16:56 Écrit par anne | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |